Recourir à un manager de transition : quel critère de sélection ?

Recourir à un manager de transition : quel critère de sélection
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Lorsque sa boîte rencontre une crise, il est impératif de solliciter une aide externe qualifiée tel un manager de transition. Cet expert surdimensionné va permettre à l’entreprise de remonter la pente en un temps optimal. Puisque celui-ci vient assurer la survie de la firme, il est capital de bien le choisir. Pour vous aider à trouver le bon manager, découvrez dans cette rubrique les critères de choix de cet expert.

Quelle compétence doit impérativement avoir le manager de transition ?

Lorsqu’on veut voir ses projets aboutir avec succès, on fait souvent appel à un manager de transition. Encore faut-il bien le choisir. Généralement, pour être qualifié comme étant un intérim manager, il faut déjà avoir travaillé sur un poste à haute responsabilité. À minima, une expérience de 20-25 ans est de mise. Ainsi donc, ce métier n’est pas fait pour les jeunes diplômés. Notons que l’expertise du manager va lui permettre d’être directement opérationnel dès lorsqu’il intègre la boîte. Pour solutionner une crise ou améliorer la performance d’une équipe, il va s’inspirer de son vécu dans une autre compagnie. Lors du choix de votre manager de transition, ne manquez pas de jeter un coup d’oeil sur ses années d’expérience. Pour de meilleurs résultats, l’idéal serait de choisir un manager connaissant sur le bout des doigts votre secteur d’activité.Ainsi, les choses ne lui seront pas trop nouvelles.

Note : le manager doit, dès votre première rencontre, vous convaincre de la pertinence de son approche sur votre projet.

Quelle qualité doit-on retrouver chez un manager de transition ?

Recourir à un manager de transition

Pour un projet abouti, il convient de sélectionner un manager de transition faisant preuve de mobilité. Ceci est un critère déterminant dans le choix de ce professionnel. Soulignons qu’il est assez difficile de concevoir ce métier sans envisager des déplacements partout en France, voire à l’international. Cet expert doit pouvoir se déplacer, là où la boîte a besoin de ses compétences et de son savoir-faire. Dans un cabinet management de transition, vous n’aurez pas du mal à trouver un professionnel mobile et disponible. Par ailleurs, puisque le manager de transition sera amené à réaliser un ou plusieurs voyages, il serait préférable qu’il maîtrise une langue étrangère comme l’anglais ou encore le chinois. Bien sûr, il convient de sélectionner un professionnel charismatique et avec un grand sens de l’écoute.

Pour plus d’assurance, recruter un manager de transition issu d’un cabinet

Pour conduire vos projets, vous pouvez, soit solliciter un manager freelance, soit passé par un cabinet de management de transition. Toutefois, la deuxième option reste la plus recommandée. Pourquoi donc cela ? Pour la simple raison que cette structure à la capacité de mettre à votre disposition plusieurs profils de managers chevronnés. Vous n’aurez qu’à sélectionner celui qui correspond le mieux à votre secteur d’activité. Rappelons qu’un cabinet management de transition a la possibilité de mettre à votre disposition un expert en seulement quelques jours. Pour la bonne réussite de la mission du manager, cette structure le conseille, l’accompagne, sans pour autant lui substituer.

Quelle est la clé essentielle pour la réussite du manager de transition ?

Management

En plus de ses connaissances, la clé de la réussite du manager de transition repose sur son sens de l’écoute. Pour mettre en place des solutions concrètes, ce professionnel doit être attentif à ses collaborateurs. Se baser sur des faits et des données est capital, mais l’humain l’est tout autant aussi. Ce dernier est un indicateur à prendre en considération pour faire les bons choix pour la boîte. En outre, cet expert du management transition doit faire preuve de réactivité. Il faut également qu’il soit capable de s’adapter rapidement à l’environnement qu’il intègre. Pour être effectif dans sa mission, une bonne gestion du stress est aussi de mise.

Portage salarial, un statut offrant plus de liberté au manager de transition

S’il le souhaite, le manager de transition peut aussi exercer en portage salarial. Ce dernier est un bon compromis entre le salariat et l’entrepreneuriat. En optant pour ce statut, cet expert préserve son indépendance tout en développant son activité. Soulignons que le portage salarial est une relation composée d’un manager, d’une société de portage et d’une entreprise cliente. Avec ce statut, le salarié porté bénéficie d’une protection sociale similaire à celle d’un salarié classique. En ce sens, ses droits au chômage sont maintenus en cas de période d’inactivité. De plus, il est couvert par le régime général de la sécurité sociale.

Aussi, ce professionnel du management de transition bénéficie d’un accompagnement de la part de la société de portage. Ce suivi se matérialise notamment par la prise en charge de votre gestion administrative. Il s’occupera de l’envoi des contrats de prestation et de l’élaboration des factures. Grâce à cette gestion facilitée, le manager de transition peut se focaliser entièrement sur sa mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *