Quels outils utiliser pour optimiser son référencement SEO

Quels outils utiliser pour optimiser son référencement SEO
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Les technologies web ont fortement influé sur la manière avec laquelle on pratique désormais le référencement SEO d’un site internet.

Parmi les éléments qui influent sur les résultats d’un site internet, on trouvera notamment :

1) Les mots clés qui façonnent son champ sémantique

2) L’ingénierie web qui lui permet d’être performant sur la toile

3) Le webdesign qui lui permet d’obtenir un taux de rétention important

4) Son niveau de notoriété / autorité qui lui permet d’avoir un niveau de popularité importante

Pour chacun de ces éléments, des outils performants permettent d’optimiser le référencement SEO d’un site internet.

1) Les outils SEO pour les mots clés

outils SEO

La sélection, la diversité et la densité des mots clés dans une page web ou un article est toujours d’une certaine importance, même si ce critère n’a plus du tout le même poids qu’au début de l’ère Internet.

Cela s’explique par le fait que Google disposait auparavant de peu de moyens pour établir ses classements de sites internet en fonction des requêtes des internautes. Aujourd’hui, Google peut davantage évaluer la qualité d’un site web, sans se baser uniquement sur les mots clés qui le composent, ce qui rend le référencement Google  beaucoup plus sophistiqué qu’il ne l’était par le passé.

Il n’en demeure pas moins que les mots clés que vous ciblez par page web ou article ont leur importance. Pour sélectionner les mots clés qui pourront générer un trafic important à votre site, SEMrush, Ubersuggest et l’outil de planification des mots clés de Google vous seront d’une très grande utilité. Ils pourront notamment vous donner des informations cruciales telles que le volume de requêtes effectuées sur Google par les internautes.

Avec SEMrush et Ubersuggest, vous pourrez également analyser les concurrents et scruter tous les mots clés qu’ils utilisent pour acquérir le trafic qu’ils souhaitent.

2) Les outils pour l’ingénierie web

Les technologies déployées pour fabriquer votre site internet sont d’une grande importance, on dit qu’elles doivent être « SEO friendly ». En termes d’outils CMS, le choix de WordPress pourra notamment vous éviter bien des déconvenues sur le long terme, même si d’autres technologies sont également très performantes en termes de SEO. Si vous optez pour WordPress, le plugin de la team Yoast sera l’outil idéal pour référencer votre site internet et paramétrer certains éléments On-page de votre site, tels que les balises Google qui apparaîtront dans les SERPs.

Il est très important que votre site internet soit responsive design, c’est-à-dire adapté à tous les types de terminal (ordinateur, tablette et smartphone). Ici, l’outil d’optimisation mobile de Google vous permettra de savoir si votre site est responsive ou non.

Autre élément important relatif à l’ingénierie web : le temps de chargement. Votre site internet devrait idéalement apparaître à l’écran en moins de 3 secondes. L’outil Think with Google vous sera utile pour évaluer le temps de chargement de votre site internet, mais il en existe également d’autres : GTmetrix, Dareboost ou encore Pingdom. GTmetrix vous fournit par exemple un outil appelé le « Waterfall », qui vous permet de voir précisément ce qui se passe à chacune des séquences pendant le temps de chargement de votre site internet.

3) Les outils pour évaluer le webdesign

Agence web en Tunisie

Votre site internet plaît-il aux internautes ? Reviennent-ils sur votre site ? Consultent-ils d’autres pages web sur votre site internet ? Restent-ils longtemps sur votre site ?

Ici les Google Analytics vous permettront d’obtenir tout une série d’indications telles que le taux de rebond, le nombres de pages consultées, le temps passé par page web, etc. Si vous utilisez WordPress, certains plugins vous permettent de glisser sur certaines pages des questionnaires, sous la forme de pop-up, pour demander l’avis des internautes sur le webdesign de votre site internet.

Des outils tels que Hotjar permettent de savoir comment vos internautes interagissent avec votre site internet, s’ils cliquent sur le logo ou non, s’ils scrollent, s’ils vont regarder les rubriques qui sont placées dans une colonne à droite de votre site, s’ils cliquent sur les boutons CTA ou non, etc.

Enfin, vous pouvez réaliser des opérations A/B testing pour savoir quel webdesign plaît le mieux à vos internautes, grâce à Optimizely ou Unbounce par exemple.

4) Les outils SEO pour évaluer le niveau de notoriété / autorité

Il existe de nombreux outils attribuant une note globale à un site internet. Outre le célèbre PageRank de Google, MOZ vous permet d’obtenir le Domain Authority (DA) d’un site internet en fonction d’un certain nombre de critères. Citons également Ubersuggest de Neil Patel qui établit des scores de domaine. Même si tous ces outils donnent des notes différentes, ils permettent d’établir des moyennes et de faire des comparaisons en fonction des résultats des concurrents.

Le niveau de notoriété / autorité fait partie des éléments dits Off-page, le SEO On-page ayant trait à tous les éléments intrinsèques à un site internet (titres, url, Hn, balises méta, mots clés, etc). Parmi les éléments Off-page, le nombre de backlinks et leur qualité ont leur importance. Ici, MOZ et Ubersuggest vous donneront des informations sur le nombre et la qualité des backlinks reçus par votre site internet et ceux de vos concurrents. Citons également Ahrefs, qui permet d’établir un listing de backlinks par site internet. Enfin, MonitorBacklinks permet d’obtenir un tableau de bord complet pour suivre et piloter ses backlinks.

Conclusion

SEO

Bien évidemment, cette liste d’outils pour votre référencement SEO n’est pas exhaustive. Nous aurions pu également citer, entre autres, Screaming Frog, Majestic, Google Search Console, Yooda Insight, MyPoseo ou Ranks. Et il en existe des dizaines d’autres. Tous les référenceurs d’ailleurs n’utilisent pas tous ces outils, même les plus aguerris, loin de là. Le plus important est que vous utilisiez les quelques outils qui vous aideront vraiment dans votre travail, sans qu’ils vous fassent perdre un temps inutile. L’utilisation de ces outils ne devrait en aucun cas être considérée comme une fin en soi, mais comme des moyens permettant d’atteindre vos objectifs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *